Le décret de l'Union Européenne statuant sur le non-respect de la libre-concurrence
en matière d'énergie par la France initia, notamment, la loi NOME (loi 2017-1488
du 7 décembre 2010).

Portant sur l'organisation du marché de l'électricité, cette loi fut, entre autres conséquences, à l'initiative de la disparition progressive des tarifs réglementés de vente (TRV).

C'est le 31 décembre 2015 qui marqua la plus significative « révolution » dans le marché de l'énergie, avec la fin des tarifs réglementés jaunes-verts en électricité et B2i-B2S en gaz. Cette disparition impacta fortement les professionnels du privé et les collectivités territoriales en leur imposant de s'adapter au nouvel impératif des marchés :
la renégociation de leurs contrats.

Cette ouverture massive à la concurrence s'est traduite par l'arrivée de nombreux fournisseurs sur le marché dont les démarchages et les pratiques commerciales, pour certains, furent respectivement qualifiés d'abusifs et de « mauvaises » par la CRE.
Motivée par une volonté
de protection du consommateur, connaissant les pièges à éviter
et grâce au relationnel de confiance établi avec de nombreux
fournisseurs, newenergy
a décidé de se positionner en qualité
de négociant, lors des renégociations des professionnels et d'Assistant
à Maîtrise d'Ouvrage (AMO)
pour les collectivités territoriales.

Typologie

Sélectionnez un profil de structure pour découvrir notre démarche :
Courtage

TPE / PME

EN SAVOIR PLUS
Courtage

Grands Comptes

EN SAVOIR PLUS
Assistance
à Maitrise d'oeuvre

Collectivités

EN SAVOIR PLUS