< Retour historique

L'autoconsommation, c'est tendance !

ACTUALITÉ Publié le 12 avril 2021

L’autoconsommation peut se définir comme le fait de consommer sa propre production d’électricité. En 2019, une étude parue dans Le Parisien affirmait que 63 % des Français se disaient intéressés par la production et l’autoconsommation de leur énergie.

La hausse du prix des carburants et de l’électricité à une incidence directe et immédiate sur le budget des collectivités.

Avec la baisse des coûts de production des installations d’électricité à partir de sources renouvelables et la hausse concomitante du prix de détail de l’électricité, la pratique de l'autoconsommation est amenée à se développer fortement, particulièrement au sein des collectivités.

Alors que l’autoconsommation représentait en France en 2010 une puissance de 1 MWh, cette dernière a connu une augmentation fulgurante ces dernières années mais ne représente que 3% de la puissance du parc photovoltaïque français. Cela s’explique notamment par le fait qu’une très grande partie des installations solaires en autoconsommation, sont de faible puissance pour ne répondre qu'aux besoins de foyers individuels.

En 2020, l'autoconsommation représenterait une capacité de production de 283 MWh ! Mais elle impose des ajustements indispensables au réseau de transport de l’électricité. En effet l'autoconsommation consiste à décentraliser la production d’énergie, alors que le réseau est conçu de manière centralisée. Cela nécessite d’importants changements dans la structure du réseau afin de permettre aux installations en autoconsommation d’injecter le surplus.

Il faut donc renforcer le réseau Moyenne Tension (MT), Haute Tension (HT) et Très Haute Tension (THT) pour permettre une bonne intégration des installations photovoltaïques et, en parallèle, développer les systèmes de stockages performants.

Nous n'en sommes qu'au début mais découvrons une commune qui a franchi le pas : Penestin, commune pionnière de l'autoconsommation

Un bel exemple dont nous pouvons gager qu'il sera le premier d'une très très longue série pour les communes françaises !

Pour aller plus loin : Ministère de l'écologie

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies ainsi que de votre IP utilisateur, loggés par nos serveurs afin de mesurer la fréquentation du site et de lutter contre des tentatives de flooding